Smart Toutou
Sithon Technologies
race american-stafford

L’American terrier, aussi connu sous le diminutif staff, est un chien du groupe 3 section 3 de la Fédération Cynophile Internationale.

En France, depuis la loi no 99-5 du 6 janvier 1999 relative aux animaux errants et à la protection des animaux, relative aux animaux protecteurs, l’American Staffordshire fait partie des races de 2e catégorie s’il est LOF, et de 1re catégorie s’il est non LOF. Cette loi ne concerne pas la Belgique où les staffs et les Pitt Bulls sont deux races bien distinctes. Cependant, certaines lois sont appliquées selon les communes en Belgique. Il n’existe pas de LOF mais un LOSH qui est délivré par la société Royal Saint Hubert. En Belgique on peut également obtenir un rish si le chien ne possède pas de pedigree. Des renseignements sont disponibles sur le site de la saint Hubert.

Caractère

Il allie la force du Bulldog et l’agilité du terrier. Résistant, tenace, il est indépendant et têtu. Il a besoin de se dépenser pour libérer son trop-plein d’énergie. Très réceptif au dressage, son courage proverbial, son agilité et son intelligence le prédisposent à de multiples activités. C’est un sportif qui démontre sa rapidité et sa souplesse en agilité, son endurance en cani-cross et sa précision en pistage. Il est extrêmement dynamique et plein de vitalité. Remarquable gardien des propriétés c’est aussi un bon chien de compagnie. Il peut être dominant avec ses congénères, une sociabilisation soignée est indispensable. Il doit être discipliné tout jeune, son éducation doit être ferme mais sans brutalité. Un dressage intelligent fera de lui un animal paisible et docile.

Législation

L’American Staffordshire Terrier est classé en France dans la catégorie 2 par la loi du 6 janvier 1999. Il ne peut donc pas être détenu par un mineur ou une personne condamnée avec un casier judiciaire no 2. Il faut le déclarer à la mairie du domicile du propriétaire, le faire vacciner contre la rage tous les ans, souscrire une assurance de responsabilité civile le mentionnant expressément. Il nécessite aussi une identification par puçage ou par tatouage. Il est également obligatoire de lui mettre un collier, une laisse et une muselière pour passer dans les parties communes des immeubles collectifs, pour accéder aux lieux publics, aux locaux ouverts au public et emprunter les transports en commun. L’amstaff doit être tenu en laisse et muselé par un majeur.

S’il n’est pas inscrit au livre des origines françaises (LOF), l’American Staffordshire Terrier se trouve classé en France dans la catégorie 1 par la loi du 6 janvier 1999 qui demande les mêmes engagements que pour les catégories 2, mais qui oblige en plus à la stérilisation (mâle et femelle). Il est interdit au don, à la vente et à la reproduction. De plus, les chiens de catégorie 1 sont interdits dans les transports en commun, dans les parties communes des immeubles et les lieux publics, même muselés. En cas de non-respect de cette réglementation, le propriétaire risque une forte amende pouvant aller jusqu’à 8.000€, 6 mois de prison et le chien sera euthanasié aux frais du propriétaire.

Depuis le 10 novembre 2008, le chien doit passer un test comportemental à l’issue duquel il sera de nouveau classé, sur une échelle de 1 à 4. 1 signifiant : « Le chien ne présente pas de risque particulier de dangerosité en dehors de ceux inhérents à l’espèce canine » et niveau 4 : « Le chien présente un risque de dangerosité élevé pour certaines personnes ou dans certaines situations ». Ces deux documents permettent de déclarer le chien en mairie. Une fois la déclaration enregistrée, le chien doit toujours être en règle.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article American Staffordshire Terrier de Wikipédia en français (auteurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *