Smart Toutou
Sithon Technologies
Golden retriever

Le golden retriever ou simplement golden est une race de chien d’origine britannique. Sélectionné comme chien de rapport, le golden retriever est une race très populaire depuis les années 1990. Il s’agit d’un chien de taille moyenne possédant une robe à poil long, de couleur crème à doré foncé.

Standard

La race est grande et similaire en apparence au labrador retriever. C’est un chien harmonieux, puissant, de constitution robuste à l’expression empreinte de douceur. La queue est portée au niveau du dos, elle atteint le jarret et ne s’enroule pas à l’extrémité. La queue, bien frangée, est portée dans le prolongement du dos. La tête présente un stop marqué, une truffe noire, des oreilles pendantes de taille moyenne. Les mâchoires sont fortes. Les pieds sont ronds dits en « pieds de chat ».

La fourrure est épaisse et soyeuse, le poil est plat ou ondulé, avec des franges. La robe peut aller du crème pâle à la couleur terre de sienne brûlée (doré foncé), c’est d’ailleurs la couleur originelle du golden car celui-ci n’est ni blanc ni crème pâle. Les couleurs blanc neige, acajou, noir ou chocolat ne sont pas admises (un Golden « noir » est en fait un retriever à poil plat).

Caractère

Le standard FCI décrit le golden retriever comme un chien docile, intelligent, naturellement doué pour le travail, doux, amical et sûr de lui.

Ce sont des chiens qui ont besoin d’espace et d’exercice, ils sont aussi très attirés par l’eau. À cet égard, ils possèdent un sous-poil qui les protège du froid et de l’eau, des pattes palmées et une queue qu’ils utilisent comme une godille pour s’aider à se propulser et à se diriger avec aisance.

Les goldens retrievers sont très affectueux et faciles à éduquer mais il faut compter avec leur sensibilité : agir par des encouragements plutôt que par des réprimandes que le chien supporte assez mal que le drill. Forcé, son caractère quelque peu indépendant et têtu refait alors surface et il devient absent, voire rétif. Le golden n’est pas un chien à dresser, mais à éduquer. Sa grande faculté d’empathie peut se développer alors au point qu’il se crée une véritable relation fusionnelle entre le chien et son maître.

Santé

Les Goldens ont besoin de beaucoup d’exercice mais ils peuvent aussi s’épanouir en appartement car ce sont des chiens très proches de leurs maîtres dont ils n’aiment pas être séparés. Leurs oreilles sont fragiles et doivent être lavées très régulièrement afin qu’ils n’attrapent pas d’otite dont un premier symptôme est le rougissement ou brunissement de l’intérieur de l’oreille, avant d’autres complications.

Ils sont également sujets aux maladies de peau (dermites, allergies…). Par contre, la dysplasie est courante et peut affecter également le coude et pas seulement la hanche.

Comme n’importe quel chien, il peut également souffrir d’autres maladies et de sa faiblesse de plus en plus courante au niveau du foie. Des tendances à certaines maladies ont toutefois été remarquées : la leptospirose, l’ostéochondrose, et certaines tares oculaires, comme la cataracte juvénile, ou encore l’atrophie progressive de la rétine (APR), qui peuvent conduire toutes deux à la cécité.

Croissance

Le golden retriever atteint sa taille maximale vers un an et demi et son poids maximal après deux ans. Généralement très claire à la naissance, la robe fonce d’année en année. La couleur des oreilles et du fouet du chiot présagent de la teinte plus ou moins foncée de son apparence plus tard. De leur développement plutôt lent (adultes vers 18 mois), ils acquièrent une intelligence particulière et une grande faculté d’apprentissage. Exubérant les premières années, leur caractère ne se stabilise que vers quatre ans.

Espérance de vie

Le golden retriever vit en moyenne de 12 à 17 ans.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Golden retriever de Wikipédia en français (auteurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *