Smart Toutou
Sithon Technologies
Arabian hound

Le lévrier afghan (ou Tazi) est une race canine originaire d’Afghanistan. La Fédération cynologique internationale le reconnaît sous le nom de lévrier afghan (Afghan Hound). Il est classé dans les chiens du groupe 10, section 1, lévriers à poil long ou frangé, standard no 228.

Description

L’afghan est un lévrier d’une beauté fascinante. Sa taille va de 68 à 74 cm au garrot pour les mâles, et de 63 à 69 cm pour les femelles. Son poids varie jusqu’à 28 kg. Son apparence générale allie la puissance à l’élégance soulignée par une somptueuse robe longue, soyeuse et de texture fine, une allure souple et élastique, un port de tête altier. L’expression orientale est typique de la race. Son poil est bien plus court sur la face et le dos (selle). Si toutes les robes sont admises, il peut avoir sur la face un masque noir qui se démarque du fond de sa robe. Les couleurs les plus appréciées vont du sable au doré.

En Occident, il passe généralement pour un chien de luxe et de compagnie qui, par ailleurs, ne dédaigne pas les courses sur cynodromes.

Dans son pays d’origine et dans les contrées avoisinantes, il chasse le daim, la gazelle, le loup, le renard et le léopard des neiges. On l’utilise également pour garder et surveiller les troupeaux.

Caractère

Le lévrier afghan ou tazi a un caractère à la fois content et calme, sensible, volontiers dominateur, un brin susceptible et peu démonstratif. Il se montre très indépendant mais profondément attaché à son maître et distant envers les étrangers. Cependant, il s’entend à merveille avec les enfants ainsi que ses congénères. Comme tout lévrier, il doit impérativement pouvoir se dépenser et courir souvent pour garder son équilibre et rester en forme.

L’indépendance du lévrier afghan le rend assez dur à dresser : il est recommandé de s’armer de patience et d’un peu d’expérience si l’on projette d’en éduquer un.

Soins et santé

Son toilettage est exigeant si on tient à conserver les poils longs. Pour cela il faut empêcher les poils de s’emmêler et former les dreadlocks. Le brossage seul suffira rarement et devra être complété par les bains avec shampoing et produit démêlant au Ph adapté. Le chiot doit y être habitué progressivement, mais très tôt sinon il n’acceptera pas cette contrainte à l’âge adulte. Il y a deux approches quant à la fréquence des soins :

  • un bain toutes les deux ou trois semaines et des brossages quotidiens ou bien
  • un bain toutes les semaines voire deux fois par semaine et aucun brossage entretemps

Ne pas oublier qu’il est dépourvu d’odeur (comme tous les lévriers).

Sports

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Lévrier afghan de Wikipédia en français (auteurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *